La Suisse reconnaît la médecine ayurvédique (07/2016)

La médecine ayurvédique, issue de la même tradition que la Méditation Transcendantale et le Yoga, est maintenant officiellement reconnue en Suisse par un diplôme d’état.

L’Ayurvéda – science de la vie en sanskrit – connu comme le système de santé naturelle de l’Inde ancienne, a beaucoup gagné en popularité ces dernières années en Suisse comme ailleurs. Afin d’établir sur des bases solides l’agrément des professionnels de santé se référant à des médecines traditionnelles, à la demande du gouvernement helvétique, un atelier d’experts en médecine ayurvédique et autres disciplines (médecines chinoise ou européenne, homéopathie, etc) a travaillé à la définition des profils de compétences qui seraient potentiellement validés par un diplôme de l’enseignement supérieur.

Comme suite à ce travail de l’OrTra MA, (Organisation du monde du travail de la Médecine Alternative), la Suisse devient le premier pays au monde (après l’Inde) à intégrer l’Ayurveda dans son système de santé et à sanctionner son cursus d’études par un diplôme d’état. La première session d’examens s’est tenue en novembre 2015, la seconde en avril 2016 ; les suivantes sont prévues pour novembre 2016, mars 2017, etc. Le naturopathe Philippe Mercanton, de l’Institut Maharishi Genève, est l’un des tout premiers diplômés romands en médecine ayurvédique.

snapshot MMY et Triguna 2

La reconnaissance de l’efficacité de l’Ayurvéda doit beaucoup à l’immense travail de restauration des connaissances issues du Véda que nous devons au sage indien Maharishi Mahesh Yogi. Dès les années 70, en collaboration avec quelques-uns des plus grands gardiens de cette tradition ainsi qu’avec des médecins et chercheurs occidentaux, il a largement contribué à son renouveau dans un contexte scientifique. Ce travail spécifique constitue l’Ayurvéda Maharishi, une approche scientifique de la santé fondée sur la conscience.

Réf: https://mtgeneve.wordpress.com/2016/06/01/la-suisse-reconnait-la-medecine-ayurvedique/