Méditer aide à prendre de meilleures décisions

De toutes les activités humaines, le processus de prise de décision est de loin le plus complexe. Les neurosciences, la psychologie et certaines considérations sociologiques nous éclairent en partie sur ce qu’il met en jeu. Dans la pratique, les techniques de méditation améliorent la prise de décision. Toute décision comporte une dimension objective, liée à l’intellect, et une dimension plus subjective, liée à l’intuition. La bonne décision intervient quand ces deux dimensions, liées aux deux hémisphères du cerveau, sont en synergie.

rosenthalDans ses ouvrages Transcendance, Healing and Transformation through Transcendental  Meditation, et plus récemment le best seller Supermind, Norman Rosenthal, docteur en médecine et professeur de psychiatrie à la faculté de médecine Georgetown Medical School, évoque les recherches qu’il a conduites au National Institute of Mental Health.

Il explique comment les effets de la pratique régulière de la méditation transcendantale, en favorisant un fonctionnement plus ordonné et cohérent du cerveau, source de perceptions plus fines et d’intuitions plus puissantes, se ressentent dans les mécanismes mêmes de la prise de décisionSelon le psychiatre Christopher Clark, diverses études ont démontré que les personnes pratiquant la méditation transcendantale étaient capables de différencier un objet de son contexte et prendre ainsi des décisions plus rapides et plus précises.

forbes-mediter-aide-a-la-decision

 

Pour en savoir plus, consulter l’article publié le 28 avril 2017, sur le site Forbes.fr.