MT : le cerveau en vrai mode “repos”

Battue en brèche, l’idée préconçue que la méditation implique d’une manière ou d’une autre un effort de concentration ou de contrôle de l’esprit !

Comme vient de le démontrer une étude publiée dans le journal Brain and Cognition : durant la pratique de la MT, le cerveau se met spontanément – sans effort – en mode « repos ». Ce que les neurosciences détectent par l’activation d’un réseau cérébral spécifique appelé « réseau par défaut » ou DMN (Default Mode Network).

Mieux : à la différence du simple repos les yeux fermés, pendant la MT, l’enregistrement d’ondes thêta dans les zones frontales du cerveau peut être associé à la tendance naturelle de l’esprit à être attiré par le charme croissant des niveaux plus fins d’activité mentale.

Cliquer ici pour en savoir plus